Comprendre l’abus d’alcool – Prévention

Comment prévenir l’abus d’alcool ?

Se remettre à boire est le problème majeur des anciens alcooliques ; prévenir cela peut être difficile, mais il peut être évité par une thérapie continue, une motivation positive et un important support social.

Il y’a d’autres moyens pour éviter la rechute parmi lesquels le changement de routine, et l’éloignement des personnes et activités liés à l’alcool. Par exemple 90% des alcooliques fument. Les alcooliques qui arrêtent de fumer et de boire ont plus de chance de réaliser une abstinence à long terme.

Test d’alcoolisme

Il n’y a pas un symptôme précis qui définit l’alcoolisme, mais des réponses aux questions suivantes vous aideront à savoir si vous courez un risque.
• Un proche ou un ami a-t-il un jour stipulé que vous buviez beaucoup ?
• Est-il difficile pour vous d’arrêter de boire après 1 ou 2 verres ?
• Vous est-il arrivez d’oublier ce que vous faisiez quand vous étiez en train de boire ?
• Est-ce que vous vous sentez mal à l’aise par rapport à la quantité que vous buvez ?
• L’abus d’alcool vous a-t-il déjà entraîné dans une bagarre ?
• Avez-vous vous déjà été arrêté ou hospitalisé après avoir bu ?
• Avez-vous déjà pensé à vous faire aider pour arrêter de boire ?

Si vous avez répondu oui à une question ou plus, il se peut que vous ayez un sérieux problème lié à l’alcool. Pour votre bien, vous devriez discuter de la situation avec un médecin ou un psychiatre.

Intoxication alcoolique (coma éthylique)

L’intoxication alcoolique connue également sous le nom de coma éthylique parvient lorsqu’une personne consomme un taux excessif d’alcool. L’alcool peut faire baisser ou arrêter les signes nerveux qui contrôlent la respiration, l’intoxication alcoolique peut entraîner des dommages irréversibles au cerveau ou la mort si elle n’est pas traitée immédiatement. Signes d’intoxication alcooliques :

• Vomissement. Une personne inconsciente pourrait s’étouffer de vomissements.
• Confusion.
• Coma.
• Faible respiration moins de 8 respirations par minute.
• Respiration irrégulière-10 secondes ou plus entre les respirations.
• Basse température corporelle (hypothermie), peau bleuâtre, et pâleur.

Le niveau d’alcool dans le sang continue d’augmenter même quand une personne s’arrête de boire. Cela peut prendre autour de 30 à 90 minutes pour que l’alcool entre dans le sang, circule dans le corps, et cause l’intoxication.

La durée dépend de la rapidité et la quantité que la personne a bue. Boire du café, marcher, dormir, ou prendre une douche n’aideront pas à éviter les symptômes de l’intoxication causée par l’alcool. Une hospitalisation immédiate et un traitement médical sont indispensables si vous suspectez une intoxication due à une importante consommation d’alcool.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *