Dieu et l’alcoolisme: quel rôle joue la foi dans la sobriété?

Croyez-vous en Dieu? Si oui, quel rôle devrait jouer votre foi pour réduire votre consommation d’alcool ? Est-il préférable de compter sur un Être suprême pour vous donner la force de surmonter votre dépendance? Ou, est-ce une certaine mentalité qui vous permettra de continuer de mettre un terme à votre dépendance ?
Voici un aperçu des deux méthodes antagonistes :

Certains alcooliques, par exemple, partent du principe que seule la puissance de Dieu peut vaincre votre dépendance.

Selon certains alcooliques, seul Dieu peut vous aider à vaincre l’alcoolisme, et quand il l’aura décidé, ça arrivera naturellement. Vous, êtes en revanche, impuissants devant votre dépendance. C’est plus fort que vous, et vous êtes incapables d’entreprendre une quelconque mesure pour vous y opposer.

La tragédie de cette approche est qu’il devient plus facile de boire de l’alcool lorsque vous n’admettez pas que vous êtes responsable de vos actions, parce que c’est tout simplement plus « de votre faute » si vous cédez à la tentation.

« Le secret tabou » de certaines personnes alcooliques

Il est courant que certaines personnes alcooliques boivent même s’ils cherchent à être sobres, et même s’ils savent que l’alcool est entrain de détruire leur vie.

Pourquoi feraient-ils cela?

Tout d’abord, ils en viennent à croire qu’ils sont totalement impuissants devant leur dépendance. Deuxièmement, ils en viennent à croire que Dieu est le seul qui puisse donner la force de surmonter leur dépendance. Donc, comme ils ne peuvent pas résister à l’alcool, ils sont libres de revenir à leur routine quotidienne qui est de boire et se saouler.

Vous avez déjà la force intérieure pour vaincre l’alcoolisme

La vérité est que vous pouvez demander l’aide de Dieu si vous le souhaitez pour surmonter les principaux problèmes que vous rencontrez dans la vie, y compris l’alcoolisme… Mais Il ne suffit pas de continuer chaque jour à compter sur l’aide de Dieu.

Vous avez encore besoin d’être proactif et de changer les habitudes de votre vie du mieux que vous êtes capable. Vous pouvez solliciter l’aide de Dieu, mais ne vous attendez pas voir le travail se faire sans vous. VOUS êtes la seule personne qui soit capable de contrôler vos actions et de construire votre présent et avenir.

Le plus tôt vous cherchez à l’intérieur de vous et assumez la responsabilité de vos propres actions, le plus tôt vous serez sur la voie de la sobriété, et plus tôt vous trouverez la vraie santé et de bonheur

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *